Le Pdci annonce son retrait du processus de mise en place du Parti unifié Rhdp

 

Le Pdci annonce son retrait du processus de mise en place du Parti unifié Rhdp

Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) annonce son retrait du processus de création du Parti unifié Rhdp (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix), la coalition au pouvoir, dans un communiqué transmis, jeudi, à APA.

Le Pdci « se retire du processus de mise en place d’un Parti unifié dénommé Rhdp (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix ) », indique le communiqué signé du président du parti, Henri Konan Bédié.

L’ex-parti unique note avoir constaté que le 16 juillet 2018, l’Assemblée générale constitutive du Parti unifié dénommé Rhdp a eu lieu sans que son leader qui est le président de la Conférence des présidents des partis politiques membres du Rhdp n’ait été convoqué.

Le Pdci qui s’interroge sur « les motivations réelles de la précipitation avec laquelle le Parti unifié Rhdp a été lancé au mépris des délais minimaux de 12 à 18 mois impartis pour la finalisation de ce projet », fait observer que des membres non signataires de l’accord du 12 avril 2018, comme fondateurs ont participé à la création de ce parti, notamment le mouvement dit « sur les traces d’Houphouët-Boigny ».

Selon le Pdci, un grand allié au parti présidentiel, des « irrégularités » ont « entaché le processus de création de ce Parti unifié RHDP » crée par certains membres du groupement politique RHDP mis en place le 18 mai 2005 à Paris.

Le Pdci « prend acte également que les partis politiques fondateurs de ce Parti unifié dénommé RHDP issu de l’Assemblée générale constitutive du 16 juillet 2018 ont pris la décision de mettre fin à leur appartenance au groupement politique RHDP », ajoute le texte.

Il « se réserve le droit de promouvoir une plate-forme de collaboration avec les Ivoiriens qui partagent sa vision d’une Côte réconciliée et soucieuse des droits, des libertés et du bien-être de ses populations », poursuit la note.

Ce communiqué intervient après un tête-à-tête mercredi après-midi entre le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara et le président du Pdci, Henri Konan Bédié, au domicile du président de la République.

Au terme de leurs échanges, M. Ouattara a d’ailleurs « marqué son accord pour une réforme de la Commission électorale indépendante (CEI) avant la tenue des prochaines élections municipales et régionales prévues pour le 13 octobre 2018 », mentionne le communiqué.

Le Pdci veut que le Parti unifié Rhdp soit sous la forme d’un Groupement de partis politiques. Le Bureau politique du parti avait décidé le 17 juin d’adhérer ou non au Parti unifié Rhdp à son prochain congrès prévu après la présidentielle de 2020.

AP/ls/APA