Le Parti unifié RHDP est «une affaire privée» selon l’opposant ivoirien Gnamien Konan

Le Parti unifié RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix), regroupant les membres de la coalition au pouvoir, est « une affaire privée » selon l’opposant ivoirien Gnamien Konan

 

Le Parti unifié RHDP est «une affaire privée» selon l’opposant ivoirien Gnamien Konan

Le Parti unifié RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix), regroupant les membres de la coalition au pouvoir, est « une affaire privée » selon l’opposant ivoirien Gnamien Konan, leader du mouvement La Nouvelle Côte d'Ivoire.

« C’est une affaire privée (et) il ne faut pas lui donner l’importance d’une affaire nationale ou une affaire d’Etat », a estimé Gnamien Konan, dans un entretien téléphonique à APA mardi.

Interrogé de savoir s’il pourrait à l’avenir adhérer au Parti unifié RHDP, M. Gnamien Konan a répondu que bien qu'étant « neveux » d’Houphouët-Boigny, dont ce parti retrace les valeurs, il n’irait pas dans cette formation politique « pour tout l’or du monde », réitérant l’avoir « déjà dit ».

Sur des bases démocratiques, a-t-il estimé, chacun devrait «choisir librement et dans la paix» son entité politique. Plusieurs cadres du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) favorables au parti unifié RHDP sont en froid avec la base de leur formation politique.

Pour lui «c’est dommage, un président devrait pouvoir dans un pays comme la Côte d’Ivoire se mettre au-dessus des partis», trouvant le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, président du Parti unifié RHDP «trop partisan» parce qu' « il doit être le président de tous les Ivoiriens».

Interrogé à ce propos par APA, le Dr en science politique, Claude Prégnon, également enseignant-chercheur à l’Université de Korhogo (publique, extrême Nord) indique que «la constitution actuelle de la Côte d’Ivoire n’empêche pas le Président de la République d’être chef d’un parti politique».

M. Ouattara, désigné président du Parti unifié RHDP, a appelé le PDCI, ex-parti unique, à l’adoption du parti unifié. Ce grand parti allié qui réclame « l‘alternance » à son profit, a décidé de s’y prononcer à son prochain congrès prévu après la présidentielle de 2020.

« Je ne veux pas que le PDCI soit casé en bloc pour rejoindre le Parti unifié RHDP», a déclaré Alassane Ouattara, lors de l’Assemblée générale constitutive du Parti unifié RHDP, tenue lundi dans un hôtel d’Abidjan, en présence de milliers de partisans et sympathisants.

Le président de La Nouvelle Côte d'Ivoire, Gnamien Konan, qui a occupé plusieurs portefeuilles ministériels sous le mandat de l’actuel chef d’État, a créé ce mouvement pour selon lui « répondre à une aspiration ressentie et exprimée par tous les Ivoiriens » à savoir « la soif du changement ». Alors Président de l'Union pour la Côte d'Ivoire (UPCI) Gnamien Konan a été membre du RHDP de 2011 à 2017.

AP/ls/APA