Le PDCI se prononcera le 17 juin sur le Parti unifié RHDP et l’alternance en 2020


Le PDCI se prononcera le 17 juin sur le Parti unifié RHDP et l’alternance en 2020

Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA), le grand allié du parti présidentiel ivoirien, va «débattre» le 17 juin prochain lors d'un bureau politique des questions de la création du parti unifié dénommé Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) et de l'alternance du pouvoir en 2020 à son profit.

Ces deux questions sont au cœur des débats depuis un moment au sein de la coalition au pouvoir, donnant parfois lieu à des violences verbales entre les cadres de ce groupement politique.

L'information a été donnée dimanche à Bongouanou dans le Centre-Est du pays par le vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan qui est également le coordonnateur des vice-présidents du parti d'Henri Konan Bédié.

« Nous allons avoir une occasion unique de débattre de ces questions (alternance 2020 et parti unifié RHDP) le 17 juin 2018 lors d'un bureau politique », a déclaré M. Duncan, l'un des grands partisans du RHDP au PDCI.

Il s'adressait au militants de son parti de la région du Moronou dans le cadre d'une mission de sensibilisation sur la nécessité de la création du parti unifié RHDP, un projet qui sème la discorde au sein du plus vieux parti de Côte d'Ivoire, divisant les cadres de cette formation politique en pro et anti parti unifié.

Le RHDP est un groupement politique de partis ivoiriens créé le 18 mai 2005 à Paris en France. Cette coalition a fait l'unanimité autour de l'actuel président ivoirien Alassane Ouattara portant celui-ci au pouvoir à deux reprises (2010 et 2015).

Depuis quelques mois, le PDCI-RDA, le grand allié du parti d'Alassane Ouattara au sein de cette coalition, doute de la sincérité du parti au pouvoir à « lui faire la passe» en 2020 prêtant parfois au président ivoirien une intention (avérée ou supposée) de briguer un troisième mandat.

Au-delà de la question de l'alternance au profit du PDCI en 2020, une autre, celle de la création du parti unifié dénommé RHDP, divise également les « Houphouëtistes», un projet pourtant adopté en amont en avril dernier par les six présidents ou leaders des partis formant le RHDP y compris Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié. Ces six leaders ont procédé chacun, en effet, à la signature du document « d'accord politique » de création d'un parti unifié dénommé RHDP.

Les six partis membres du RHDP sont le Rassemblement des républicains (RDR), le Parti démocratique de Côte d'Ivoire ( PDCI), l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI), le Mouvement des forces d'avenir ( MFA), l'Union pour la Côte d'Ivoire ( UPCI) et le Parti ivoirien des travailleurs ( PIT).

LB/ls/APA