Guikahué trahi par son micro a rejoint le haut-parleur

 


Contribution au débat politique au sein du RHDP : Guikahué trahi par son micro a rejoint le haut-parleur

• Guikahué, porte-étendard du RHDP, quel revirement spectaculaire ?
• Guikahué a-t-il changé de lunettes pour regarder le RHDP ?
• Guikahué ferme son micro pour le porte-étendard du RHDP
• Guikahué n’a pas honte !
• Guikahué a-t-il enfin rejoint Adjoumani ?

Il n’a pas eu à tourner sept fois sa langue avant d’opérer ce revirement spectaculaire à 180 degré. « Moi-même qui vous parle, je suis le porte-étendard du RHDP ». Ces propos, M. Maurice Kacou Guikahué, Secrétaire exécutif du PDCI-RDA les a tenus ce lundi 14 mai 2018 lors d’une rencontre avec une association de jeunes et de femmes au siège du parti à Cocody.

Doit-on parler de miracle politique, de revirement spectaculaire ou tout simplement d’un acte opportuniste d’un homme qui s’est trompé de combat et qui veut se remettre dans le sens de la marche ?

On l’a compris les choses ont connues une évolution sensibles ces dernières semaines en ce qui concerne la problématique du parti unifié. Car depuis que le président d’honneur du RDR, Alassane Ouattara s’est exprimé au 4è congrès extraordinaire de son parti, en rassurant notamment que le RDR ne sera pas dissout et en insistant sur la volonté des Républicains d’aller aux prochaines élections présidentielles de 2020 en RHDP avec le meilleur candidat de la coalition, une position qui rejoint parfaitement celle exposée le 19 avril dernier par le Président Henri Konan Bédié, Guikahué a changé immédiatement les lunettes avec lesquelles il regardait le RHDP.

Passé les récriminations, le combat acharné contre tous ceux qui osaient parler du RHDP ou du parti unifié au sein du PDCI-RDA ou en dehors, passé les invectives contre les alliés politiques au mémorable meeting du 10 mars dernier à Yamoussoukro, Guikahué veut désormais se saisir de l’étendard du RHDP à la place des Présidents Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara dont la constance et la hauteur de vue ont permis de sauver le RHDP de toutes les attaques.
Combien de fois Guikahué n’a-t-il pas agité les jeunes de son parti contre le projet de création du parti unifié, empêchant même une réunion du Comité de haut niveau au siège du PDCI-RDA, suscitant le lynchage médiatique contre des cadres du PDCI-RDA, militants du parti unifié ?

N’est-ce pas lui Guikahué qui a renié sa propre signature sur le projet dénommé « Accord politique » sur le le parti unifié en déclarant, la main sur le cœur « je n’ai rien signé » ?

N’est-ce pas lui Guikahué qui est resté muet comme une carpe lorsque le Président Henri Konan Bédié a signé l’Accord politique sur le parti unifié et qu’il se faisait broyer par les manifestations des jeunes du PDCI-RDA instrumentalisés et en colère ?

Où était donc passé l’étendard du RHDP en ce moment précis ?

Tous les observateurs attentifs de la scène politique ivoirienne ont dû sourire en lisant ces propos résolument opportunistes de M. Guikahué qui veut se glisser dans le manteau du porte-étendard du RHDP parce que ses oreilles ont enfin entendu ce qu’il voulait entendre des deux présidents Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara. A savoir que ni le PDCI-RDA, ni le RDR ne seront dissous dans le processus de création du parti unifié.

Or en tant que Secrétaire exécutif du PDCI-RDA ou numéro 2 du PDCI-RDA, comme il aime se faire appeler, il lui aurait suffi de se rapprocher du Président Henri Konan Bédié pour mieux comprendre le bien fondé des choses avant de ruer dans les brancards. Cette attitude confirme en tout cas les soupçons d’agenda caché qui courent à son sujet. Car quand on est avec un chef, quand on lui est fidèle et loyal, on ne s’affiche pas en public contre ses prises de position, on n’instrumentalise pas les jeunes contre lui.

En s’autoproclamant porte-étendard du RHDP, plutôt que du PDCI, Guikahué n’a-t-il pas été trahi par son propre "micro", ou alors s’est-il finalement branché sur le "haut-parleur", car jusque-là c’est le "haut-parleur" qu’on a entendu défendre le RHDP.

A force de se justifier qu’il n’a pas d’agenda caché, M. Guikahué est en train de succomber sous le poids de la vérité qui a été révélée.
Dans ses justifications, et sans aucune forme d’humilité et de modestie, il tente de faire croire que c’est le Président Alassane Ouattara qui l’a rejoint comme si c’était lui l’initiateur du projet de création du RHDP.

L’opinion a surtout retenue que c’est lui Guikahué qui ne voulait point entendre parler du RHDP.
Aujourd’hui, quand il s’échine à démontrer qu’il n’est pas contre le RHDP et que mieux, il est le porte-étendard du RHDP, il devrait humblement confesser qu’il s’était trompé de combat et d’adversaire et rentrer dans les rangs sans faire trop de bruit. Il doit se mettre totalement à la disposition des Présidents Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara pour promouvoir la paix et le développement à travers le RHDP.

Le Groupe de Réflexion des Cadres du PDCI-RDA
Militants du RHDP (GRC PDCI-RDA – RHDP)