Bédié recule déjà : pas de parti unifié, mais Rhdp-toujours un candidat Pdci en 2020


Bédié recule déjà : pas de parti unifié, mais Rhdp-toujours un candidat Pdci en 2020

Recevant des médias à Daoukro jeudi 19 avril 2018, le Président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié a tenté une pédagogie qui vaut rétro pédalage, à usage des militants du Pdci-Rda.
Bédié invite à dire Rhdp, et non parti unifié ; faisant un distinguo qui n’était pas à l’ordre du jour dans le document signé et diffusé par ses soins. Il assure que le Pdci n’est pas dissout ( bien sûr que ce n’était pas encore le cas ) , et laisse entendre que l’accord politique, qu’il a signé est différent du manifeste pour le parti unifié, et que cet accord ne remet pas en cause l’engagement en faveur d’une alternance au profit du Pdci ; une alternance qu’il prend cependant soin de lier à l’appui des autres partis alliés, ce qui n’était pas toujours le cas ces derniers temps de la part des animateurs du parti.

Alors qu’il affirme avoir signé l’accord politique pour rassurer les investisseurs ( on pensait que c’était plutôt dans le cadre d’une vision stratégique politique à long terme… ), le Président Bédié prend le risque de susciter à nouveau des inquiétudes de ces mêmes investisseurs ( si jamais ils avaient été rassurés) , en tentant de reprendre les choses en main, face à la grogne au Pdci.

En clair, on revient à la case départ, avec cette explication de texte, qui montre quand même que l’accord politique diffusé le 16 Avril 2018, était effectivement une avancée réelle, tout comme la rencontre du 10 avril 2018, entre Ouattara et Bédié. À moins de vouloir ruser, et souffler le chaud et le froid, le Président du Pdci vient de porter un coup dur à sa propre signature.
Ci-dessous la déclaration liminaire transmise, par les services du Président du Pdci-Rda.

« Je remercie d’avoir fait le déplacement à ma résidence de Daoukro, ce jour afin de faire une clarification sur un point important de l’actualité.

Le document signé qui fait l’objet de commentaires passionnés, est un Accord Politique intervenu entre les partis membres du RHDP, et non un Manifeste annoncé précédemment.

Cet Accord Politique consolide l’Alliance existant entre les partis politiques membres du RHDP depuis la mise en place le 18 mai 2005 à Paris et la plateforme qui les régit.

Désormais au lieu de parler de parti unifié il conviendrait de dire maintenant Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP).

Cela éviterait bien les amalgames et les confusions. Cet Accord Politique ne signifie nullement la dissolution du PDCI-RDA auquel j’ai souhaité une longue et longue Vie. Par ailleurs le PDCI présentera, en RHDP, un candidat en 2020.

Un candidat à l’élection présidentielle de 2020 en souhaitant l’appui de ses Alliés compte tenu des sacrifices qu’il a consentis pour les uns en 2010 et 2015 ; mais cela est en discussion avec les alliés.

Pour les investisseurs qui ont fait confiance à notre pays cet Accord Politique engage les partis membres du RHDP et tous les électeurs en Côte d’Ivoire à procéder aux prochaines municipales, régionales et présidentielles dans la sérénité, la sécurité de tous, et dans la non-violence. Autrement dit, dans la Paix.

Nous disons cela pour rassurer les investisseurs dont certains commençaient déjà à craindre pour leurs activités et pour leurs projets.

Compte tenu de tout ce qui précède je vous dis à bon entendeur salut !

Fait à Daoukro le 19 Avril 2018,

Son Excellence Monsieur Henri Konan BEDIE,
Président du PDCI-RDA
Président du Présidium du RHDP

Source: L'Intelligent d'Abidjan