La pluie perturbe le début des élections sénatoriales à Yaoundé


La pluie perturbe le début des élections sénatoriales à Yaoundé

Une forte pluie a perturbé, dimanche matin à Yaoundé, le début du vote pour les élections sénatoriales, a constaté APA.

A part le début tardif du vote dans les différents bureaux installés au sein des mairies et visités après l’averse, aucun incident n’a été signalé.

Quelques électeurs interrogés ne se font aucune illusion sur les résultats finaux puisque le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, au pouvoir) contrôle tous les conseils municipaux de la ville.

Pour ces élections sénatoriales, 81 bureaux de vote sont disséminés sur toute l’étendue du territoire, accueillent quelque 10.000 conseillers municipaux, qui constituent le corps électoral et doivent désigner 70 sénateurs, sur un total de 252 candidats représentant 9 partis politiques.

Selon le Code électoral camerounais, 30 autres sénateurs seront nommés par décret du chef de l’État.

Le parti au pouvoir, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) détient actuellement 82 sièges sur 100 au Sénat. Il est suivi du Front social démocratique (SDF, 14), de l’Alliance nationale pour la démocratie et le progrès (ANDP), du Front national pour le salut du Cameroun (FSNC), du Mouvement pour la défense de la République (MDR) et de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (UNDP), 1 siège chacun.

FCEB/te/APA