Le PDCI dément avoir mandaté un émissaire auprès de Laurent Gbagbo à La Haye


Le PDCI dément avoir mandaté un émissaire auprès de Laurent Gbagbo à La Haye

Le porte-parole du Président Henri Konan Bédié, le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani a démenti dans un communiqué parvenu à l’AIP vendredi, que le numéro 1 du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) ‘’n’a jamais autorisé, encore moins mandaté l’un de ses collaborateurs à rencontrer Laurent Gbagbo à la Haye’’.

« Faux et archi-faux ! Le Président Bédié n’a jamais autorisé, encore moins mandaté l’un de ses collaborateurs à rencontrer M. Laurent Gbagbo à la Haye pour tenter un quelconque rapprochement avec ce dernier. A l’évidence, une telle information ne vise rien d’autre qu’à amplifier une crise surfaite et à mettre à mal la cohésion au sein de la famille du RHDP », a déploré le porte-parole du Président Henri Konan Bédié.

En effet, dans sa livraison n°772, datée du 7 mars 2018, sous la rubrique « Au palais », le bimensuel d’informations confidentielles, la lettre du Continent a publié une information selon laquelle le Président du PDCI-RDA aurait missionné Jean-Louis Billon, membre du secrétariat exécutif dudit parti auprès de Laurent Gbagbo en détention à la Haye.

Certains journaux de la place ont relayé jeudi, dans leurs colonnes ladite information, donnant ainsi le sentiment, dans leurs commentaires, qu’en crise avec le Président Alassane Ouattara, le Président Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA aurait décidé de se tourner vers Laurent Gbagbo, mentor du Front populaire ivoirien (FPI).

Selon le ministre Adjoumani, le Président Bédié n’est pas en délicatesse avec le Président Alassane Ouattara comme tente de le faire croire «La Lettre du Continent».

«En homme de justice et de paix, le Président Bédié a toujours su utiliser les clés du dialogue et de la concertation pour lever les incompréhensions qui pourraient éventuellement subvenir dans ses rapports avec ses alliés politiques du RHDP », a-t-il souligné.

bsp/fmo - aip