Adama Bictogo : « Guillaume Soro n’a jamais été le sujet de nos rencontres »

A propos de la cohésion au sein du Rhdp, le président du comité d’organisation du congrès a indiqué qu’il n’y a pas de malaise.

Le 3ème congrès ordinaire du Rassemblement des républicains (Rdr) se tient les 9 et 10 septembre 2017, à Abidjan-Treichville, sous le thème : « Le Rdr nouveau pour une Côte d’Ivoire rassemblée ».

Dans un entretien qu’il a accordé à Fraternité Matin dans sa parution du 22 août, le président du Comité d’organisation du congrès, Adama Bictogo rassure sur l’unité du Rdr. « Qui vous a dit qu’il y a des pro-Soro ou anti Soro au sein du Rdr ? Au Rdr il n’y a pas de cas Guillaume Soro », a indiqué M. Bictogo.

Poursuivant il a soutenu que le Président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro, issu des rangs du Rdr n’a jamais été au cœur des discussions des petits déjeuner-débats. « Je peux vous dire qu’au cours de ces rencontres la langue de bois n’est pas de mise. En aucun moment, il n’a été question d’un cas Soro. Guillaume Soro n’a jamais été le sujet de nos rencontres que ce soit au Secrétariat général ou au Bureau politique », a fait remarquer M. Bictogo. Et d’ajouter : « Guillaume Soro est député, Président de l’Assemblée nationale, issu des rangs du Rdr. C’est un congressiste. Je pense qu’il sera présent à ce congrès, qui se veut inclusif. »

A propos de la cohésion au sein du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), le président du comité d’organisation du congrès a indiqué qu’il n’y a pas de malaise. Et que les propos discordants des lieutenants doivent s’interpréter comme des opinions personnelles qui n’engagent que ceux qui les tiennent. « Ils peuvent être aussi interprétés comme une vitalité de la démocratie au sein de l’alliance », dira-t-il.

En ce qui concerne la question de la candidature en 2020, il a affirmé que cela est réservé aux présidents Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié. « Il faut retenir que le choix du candidat à la présidentielle de 2020 sera différent de la présidentielle précédente », a-t-il assuré.

Pour Adama Bictogo, c’est sur le socle du Rhdp unifié que l’on doit construire la Côte d’Ivoire. « Ce socle est un gage de stabilité et de développement », a-t-il insisté.

Il faut rappeler qu’en prélude à ce congrès, un pré-congrès aura permis aux premiers responsables du parti dont est issu le Chef de l’Etat Alassane Ouattara de s’apercevoir du fossé grandissant entre la base et le sommet. Cette large consultation de la base à travers toutes les sections du pays a été l’occasion pour les militants de déplorer l’attitude de nombreux cadres du Rdr. Toute chose qui a fait dire au ministre d’Etat Hamed Bakayoko lors d’une tournée à Abobo que les différents cadres du parti doivent leurs postes aux militants.

CHEICKNA D. Salif

Source: Fraternité Matin

Sur la Radio
  
60th Anniersary of All African People's conference
Galérie d'Art Fatou Sylla Foundation

La Côte d'Ivoire sous les projecteurs du CSIS

Signature du Compact MCC à Washington DC

UFI DC Métro: Va-t-on vers une nouvelle impasse?