Côte d’Ivoire : l’interdiction de l’importation des véhicules de plus 5 ans entre en vigueur en avril

Le gouvernement ivoirien a décidé mercredi, de limiter l’âge des véhicules importés en Côte d’Ivoire de même que ceux en circulation dans le pays, a constaté APA sur place dans la capitale économique.

‘’Désormais, il y aura une limitation d’âge des véhicules importés (…) L’objectif est de faire en sorte que nous ayons un rajeunissement du parc automobile de la Côte d’Ivoire’’, a expliqué mercredi soir au cours d’une conférence presse, le ministre ivoirien des transports, Amadou Koné.

‘’Dans les trois mois à venir, nous allons autoriser l’importation des véhicules aux conditions préalables’’, a-t-il poursuivi, ajoutant qu’après le ‘’mois de mars (2018), tout le monde devra se conformer aux nouvelles dispositions’’.

Le parc automobile de la Côte d’Ivoire compte environ ‘’500 000 véhicules dont seulement 70 000 font le contrôle automobile’’, a déploré le ministre des transports, réaffirmant la volonté du chef de l’Etat Alassane Ouattara qui est de ‘’faire en sorte que ses compatriotes se déplacent dans de meilleures conditions’’.

Peu avant, le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné, Porte-parole du gouvernement qui s’exprimait également face à la presse, à l’issue du Conseil des ministres, a expliqué que ce dispositif ‘’vise à réduire significativement le nombre croissant d’accident de la route, à réduire les émissions de gaz à effet de serre, réduire l’encombrement que nous pouvons constater dans nos villes’’.

Ainsi, le nouveau tableau de la limitation de l’âge des véhicules d’occasion importés en Côte d’Ivoire indique : ‘’5 ans pour les taxis, 7 ans pour les mini cars de 9 à 34 places, 7 ans pour les camionnettes jusqu’à 5 tonnes’’.

Le ministre poursuivant, a souligné que ‘’les cars de plus de 34 places, les camions de 5 à 10 tonnes, et ceux de plus de 10 tonnes’’ ne devraient pas être âgés de plus de 10 ans.

Quant aux véhicules de tourisme, de location, le gouvernement a limité à 5 ans à compter de la date de leur première mise en circulation.

‘’Nos villes deviennent des cimetières pour ces véhicules en fin de vies. L’âge moyen de véhicules en Côte d’ Ivoire est supérieurs à 20 ans’’, a regretté le porte-parole du gouvernement ivoirien qui note aussi que ‘’75 % des véhicules ont un âge compris entre 16 et 20 ans’’.

En ce qui concerne l’âge limite des véhicules affectés au transport public ou privé de personnes et de marchandises, les durées d’exploitation des véhicules à compter de leur date de première mise en circulation varient de 7 à 20 ans, selon les catégories.

Il s’agit de ‘’7 ans pour les taxis, 10 ans pour les minicars de 9 à 34 places, 10 ans pour les camionnettes de moins de 5 tonnes , 20 ans pour les camions de 5 à 10 tonnes , 15 ans pour les cars de plus 34 places et 20 ans pour les camions de plus de 10 tonnes’’.

Avec cette nouvelle norme, l’Etat ivoirien veut ‘’protéger les usagers de ce type de transport’’, à en croire le ministre de la communication.

‘’Une période de 10 ans est accordée au propriétaire de véhicules déjà en circulation…en vue de leur permettre de se mettre en conformité’’, a conclu Bruno Koné.

Source: APA
SY-LS/hs/APA


Récents articles


Il se raconte qu'un Ivoirien aurait assassiné son épouse aux États Unis, puis aurait fait partir le corps en Côte d'Ivoire dans des conditions douteuses (...) (09-9-2017)


"Je pense qu'en tant que son fils, j'ai une grande responsabilité face aux Ivoiriens. Je ne dois pas dire n'importe quoi, des mots qui jettent de l'huile sur le feu, car la situation est toujours instable. Il y a eu des milliers de morts, (...) (28-8-2017)


L'opposition togolaise, qui avait appelé la population à cesser toute activité économique en signe de protestation et de recueillement aux victimes des précédentes manifestations, s'est dit "très satisfaite" de voir la capitale très calme vendredi matin. (26-8-2017)


Un premier tour de ville entre 7h et 8h (locales et Gmt) nous a permis de constater que les bureaux de l'administration publique et les banques étaient ouverts mais très peu de monde dans les marchés et dans la circulation." (26-8-2017)


Le président guinéen, Alpha Condé, a limogé trois de ses ministres, a appris APA mercredi soir dans un décret lu par les médias d’Etat. D’abord, Mme Sanaba Kaba, ministre de l’Action Sociale depuis 2014, a cédé son fauteuil à Diaby Mariama Sylla (...) (24-8-2017)


Candidat aux prochaines présidentielles dans son pays, le Libéria, l'ex-footballeur, Georges Weah dit être préoccupé par la paix dans la sous-région. L'homme envisage même rencontrer les autorités de la Côte d'Ivoire avec qui son pays partage une longue frontière. (24-8-2017)


Dans un entretien qu’il a accordé à Fraternité Matin dans sa parution du 22 août, le président du Comité d’organisation du congrès, Adama Bictogo rassure sur l’unité du Rdr. « Qui vous a dit qu’il y a des pro-Soro ou anti Soro au sein du Rdr ? (23-8-2017)


J’en appelle donc au sens de responsabilités de tous les militants et sympathisants du FPI à nous asseoir autour d’une table pour aplanir nos divergences. Laurent Gbagbo nous a appris “Asseyons-nous et discutons” face à ses adversaires. (23-8-2017)

© 2017 Le Canal Nabonews | Ascap licensee | All Rights Reserved. Designed by {nabonews.com}.
Merci de soutenir NABONEWS