Ici, c'est chez DJ Tasman à DC Métro

Canal Nabonews gadgets

CPI: Les auditions du Général Mangou


Côte d'Ivoire: dix ans de prison requis contre un ex-ministre pro-Gbagbo

Le procureur du tribunal d'Abidjan a requis mardi dix ans de prison contre Assoa Adou, un ancien ministre de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, jugé devant une Cour d'assises pour "atteinte à la sûreté", a constaté l'AFP.

L'avocat général Drissa Soro a demandé à la Cour, qui juge M. Adou depuis une semaine, "de le reconnaître coupable des faits de complot, organisation d'une bande armée, détention illégale d'armes (...) et de le condamner à dix ans de prison".

"Le procureur n'a pas été capable de produire des preuves de ces accusations", a réagi de son côté Me Ange Rodrigue Dadjé, l'un des avocats de l'accusé qui était jugé en même temps que sept autres personnes, présentées comme "des complices" des faits.

"Les faits ne sont pas constitués. Où sont les preuves, où sont les preuves?", a-t-il martelé.

L'ancien ministre a été arrêté en janvier 2015 et inculpé pour "complicité d'atteinte à la sûreté de l'Etat" pour des faits datant de 2012-2013.

"J'ai été brutalement arrêté la nuit en compagnie de mon fils, à mon domicile, sans mandat d'arrêt", a-t-il déploré à la barre.

M. Adou, rentré en novembre 2014 du Ghana, où il vivait en exil, a intégré le camp des "historiques" des cadres du Front Populaire Ivoirien (FPI).

Ce parti, fondé par Laurent Gbagbo, est secoué depuis des mois par une crise interne entre des réformateurs qui veulent tourner la page Gbagbo et ont pris la tête du parti, et des "historiques" qui restent sur une ligne d'opposition dure au président Alassane Ouattara, boycottant les différentes scrutins électoraux et se présentant comme les "gardiens du temple".

Trois cadres du FPI de ce camp "historique", dont deux sont incarcérés depuis deux ans, ont été condamnés le 26 mai dernier à 30 mois de prison.

Laurent Gbagbo est écroué depuis fin 2011 à La Haye, où il est jugé par la Cour pénale internationale (CPI) pour "crimes contre l'humanité" présumés commis lors de la crise post-électorale de 2010-2011, qui a fait plus de 3.000 morts en Côte d'Ivoire.

Le verdict du procès Adou est attendu au plus tard jeudi.

Source: Agence France Presse


Récents articles


Il se raconte qu'un Ivoirien aurait assassiné son épouse aux États Unis, puis aurait fait partir le corps en Côte d'Ivoire dans des conditions douteuses (...) (09-9-2017)


"Je pense qu'en tant que son fils, j'ai une grande responsabilité face aux Ivoiriens. Je ne dois pas dire n'importe quoi, des mots qui jettent de l'huile sur le feu, car la situation est toujours instable. Il y a eu des milliers de morts, (...) (28-8-2017)


L'opposition togolaise, qui avait appelé la population à cesser toute activité économique en signe de protestation et de recueillement aux victimes des précédentes manifestations, s'est dit "très satisfaite" de voir la capitale très calme vendredi matin. (26-8-2017)


Un premier tour de ville entre 7h et 8h (locales et Gmt) nous a permis de constater que les bureaux de l'administration publique et les banques étaient ouverts mais très peu de monde dans les marchés et dans la circulation." (26-8-2017)


Le président guinéen, Alpha Condé, a limogé trois de ses ministres, a appris APA mercredi soir dans un décret lu par les médias d’Etat. D’abord, Mme Sanaba Kaba, ministre de l’Action Sociale depuis 2014, a cédé son fauteuil à Diaby Mariama Sylla (...) (24-8-2017)


Candidat aux prochaines présidentielles dans son pays, le Libéria, l'ex-footballeur, Georges Weah dit être préoccupé par la paix dans la sous-région. L'homme envisage même rencontrer les autorités de la Côte d'Ivoire avec qui son pays partage une longue frontière. (24-8-2017)


Dans un entretien qu’il a accordé à Fraternité Matin dans sa parution du 22 août, le président du Comité d’organisation du congrès, Adama Bictogo rassure sur l’unité du Rdr. « Qui vous a dit qu’il y a des pro-Soro ou anti Soro au sein du Rdr ? (23-8-2017)


J’en appelle donc au sens de responsabilités de tous les militants et sympathisants du FPI à nous asseoir autour d’une table pour aplanir nos divergences. Laurent Gbagbo nous a appris “Asseyons-nous et discutons” face à ses adversaires. (23-8-2017)

© 2017 Le Canal Nabonews | Ascap licensee | All Rights Reserved. Designed by {nabonews.com}.
Merci de soutenir NABONEWS