Côte d’Ivoire: les agents de Petroci suspendent leur mot d’ordre de grève

Les agents de la Société nationale des opérations pétrolières de Côte d’Ivoire (Petroci), ont décidé de la suspension de leur mot d’ordre de grève à l’issue d’une Assemblée générale extraordinaire lundi pour «permettre la mise en œuvre des revendications satisfaites et poursuivre les discussions sur les points résiduels».
Cette décision intervient après deux séances de négociations au ministère en charge du Travail, où la direction générale de Petroci a décidé de présenter un «plan social proposé par les travailleurs au prochain Conseil d'administration prévu le 19 juillet 2017».

Le syndicat de Petroci Holding avait lancé le 29 juin dernier une «grève illimitée» pour exiger un plan social en faveur des agents après la cession du réseau des stations-services de la société publique à la firme Puma Energy. Le mouvement avait été reconduit le 10 juillet jusqu’à satisfaction totale de leurs revendications.

Selon les récentes négociations «les avancements catégoriels pour les agents bloqués depuis plusieurs années seront effectifs à partir de janvier 2018 avec la mise en place de nouveaux outils RH (ressources humaines) pour les évaluations et avancements».

Le personnel a demandé en outre le «maintien et le rétablissement d'avantages acquis avec la proposition de nouvelles modalités à transmettre au Conseil d’administration du 19 juillet et au plus tard le 31 juillet 2017 », souligne une note transmise à APA.

Le syndicat du personnel a par ailleurs demandé «la prise en compte du dossier sur la mise à jour des droits légaux des agents licenciés en janvier 2016 et un retour au Conseil d’administration dans un délai de 15 jours ».

Pour s’assurer du respect des engagements les délégués du personnel ont souhaité «la mise en place d'un Comité de suivi ainsi que la rédaction et la signature d'un protocole d'accord après le Conseil d'administration du 19 Juillet 2017», poursuit le texte.

A travers la levée du mot d’ordre de grève, le personnel affirmé vouloir montrer sa «bonne disposition et la responsabilité des travailleurs de Petroci pour la préservation de l'entreprise et l'intérêt national» afin d’éviter les menaces sur la distribution du gaz butane et le transport de carburant par le pipeline.

Source: Agence de Presse Africaine
PIG/ap/ls/APA


      Parlons-en !




Récents articles


Considérant que, le 03 juin 2001, le COJEP : Congrès Panafricain des Jeunes et des Patriotes, mouvement patriotique panafricain a été créé dans le but soutenir le président Laurent GBAGBO et les institutions républicaines (...) (26-7-2017)


Le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, deux pays frappés par des attaques jihadistes, veulent lutter "ensemble contre le terrorisme", ont affirmé les présidents Roch Marc Christian Kaboré et Alassane Ouattara mardi à Ouagadougou (18-7-2017)


Cinq individus ont été interpellés à la suite de l’attaque de la base du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO) logé dans l’enceinte de l’école de police d’Abidjan, a appris APA mardi de source officielle.(26-7-2017)


Le procureur du tribunal d'Abidjan a requis mardi dix ans de prison contre Assoa Adou, un ancien ministre de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, jugé devant une Cour d'assises pour "atteinte à la sûreté" (18-7-2017)


Les agents de la Société nationale des opérations pétrolières de Côte d’Ivoire (Petroci), ont décidé de la suspension de leur mot d’ordre de grève à l’issue d’une Assemblée générale extraordinaire (18-7-2017)


Abolir le franc CFA, c’est la mission, le combat qui m’anime depuis une quinzaine d’années. Docteur en économie et agrégé des Facultés de Sciences Economiques, j’ai exercé des fonctions de macro économiste, chef de service au siège de la BCEAO à Dakar (17-7-2017)


Les travaux du métro d’Abidjan pourront enfin démarrer après quasiment deux ans d’attente. Le projet vient en effet d’obtenir un coup de pouce de la France qui va décaisser une enveloppe de 1,4 milliard d’euros (17-7-2017)


Suite aux nouvelles nominations à la tête de certaines institutions dont l’Inspection générale d’Etat (Ige) où Niamien N’Goran a été remplacé par Théophile Ahoua N’Doli, une déclaration attribuée au Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), a poussé (17-7-2017)

© 2017 Le Canal Nabonews | Ascap licensee | All Rights Reserved. Designed by {nabonews.com}.
Merci de soutenir NABONEWS