Marche de la colère: la Côte d’Ivoire a décidé de ‘’rompre avec la peur’’ (Affi N’guessan)

Le Front populaire ivoirien (FPI, opposition) a organisé, samedi, une marche dite de la ‘’colère’’ au cours de laquelle son leader Pascal Affi N’gessan a estimé que la Côte d’Ivoire ainsi que les démocrates ont décidé de ‘’rompre avec la peur’’ et de se ‘’mettre débout’’ pour ‘’exercer pleinement leurs droits’’, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Partie de la gare de Bassam dans la commune de Treichville au Sud d’Abidjan jusqu’à la place des martyres d’Adjamé au Nord d’Abidjan, cette marche qui s’est déroulée dans le calme a été encadrée par plusieurs détachements de policiers et de gendarmes, sous une pluie battante.

‘’La première signification de votre présence, c’est que la Côte d’Ivoire a décidé de rompre avec la peur, les démocrates ont décidé de se mettre débout et d’exercer pleinement leurs droits, de prendre en main leur destin et d’exprimer haut et fort leur mécontentement quand il faut le faire’’, a déclaré M. Affi devant quelques centaines de militants.

Pour lui, le pouvoir actuel est ‘’répressif’’, et s’est inscrit dans la ‘’dictature’’. ‘’Ce pourvoir, nous allons l’obliger à reculer sur les libertés et nous allons prendre le terrain quand il le faut’’, a-t-il promis, rappelant que ‘’les premières marches que nous avons eues ont été difficiles’’. Mais, a souligné Pascal Affi N’guessan, ‘’aujourd’hui, nous avons gagné une bataille. La Côte d’Ivoire a gagné le droit de marcher, de manifester’’.

S’agissant de la gestion du pouvoir d’Etat, le Président du FPI a indiqué que ‘’le peuple est le premier gardien de la gestion de l’Etat. Le peuple est le premier contre-pouvoir dans l’exercice du pouvoir d’Etat’’. C’est pourquoi, il a insisté que ‘’le peuple doit être en permanence dans la gestion du pouvoir’’.

‘’Notre pays est dans l’impasse et nous avons du mal à sortir des difficultés’’, a-t-il encore dénoncé, expliquant dans la foulée que ‘’nous sommes venus marcher pour les prisonniers, les exilés, la réconciliation nationale qui est en panne et que le pouvoir actuel refuse de mettre en œuvre’’.

Dans le même élan, Pascal Affi N’guessan a relevé ‘’l’absence de cohésion nationale’’ en Côte d’Ivoire depuis 2011. ‘’Comment peut-on bâtir un pays dans la division ?’’, a interrogé le leader du FPI.

‘’Nous sommes venus marcher pour le progrès, contre la vie chère, pour les souscripteurs de l’agrobusiness que le pouvoir a escroqué, contre le chômage des jeunes, pour soutenir les paysans et en particulier les producteurs de café cacao (…)’’, a-t-il encore énuméré.

Pour lui, il faut que la Côte d’Ivoire soit un pays ‘’démocratique’’ avec une ‘’justice impartiale’ et une ‘’administration neutre’’ ainsi qu’une ‘’armée républicaine’’.

‘’Nous sommes prêts pour continuer notre combat sur tous les terrains pour que les fondamentaux de la République soient rétablis et que le jeu politique se déroule dans un contexte sécurisé, transparent et apaisé. C’est cela notre ambition de manière à ce qu’en 2020 l’alternance soit possible en Côte d’Ivoire’’, a conclu Affi N’guessan.

Source: Agence Africaine de Presse
LS/APA


      Parlons-en !




Récents articles


Considérant que, le 03 juin 2001, le COJEP : Congrès Panafricain des Jeunes et des Patriotes, mouvement patriotique panafricain a été créé dans le but soutenir le président Laurent GBAGBO et les institutions républicaines (...) (26-7-2017)


Le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, deux pays frappés par des attaques jihadistes, veulent lutter "ensemble contre le terrorisme", ont affirmé les présidents Roch Marc Christian Kaboré et Alassane Ouattara mardi à Ouagadougou (18-7-2017)


Cinq individus ont été interpellés à la suite de l’attaque de la base du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO) logé dans l’enceinte de l’école de police d’Abidjan, a appris APA mardi de source officielle.(26-7-2017)


Le procureur du tribunal d'Abidjan a requis mardi dix ans de prison contre Assoa Adou, un ancien ministre de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, jugé devant une Cour d'assises pour "atteinte à la sûreté" (18-7-2017)


Les agents de la Société nationale des opérations pétrolières de Côte d’Ivoire (Petroci), ont décidé de la suspension de leur mot d’ordre de grève à l’issue d’une Assemblée générale extraordinaire (18-7-2017)


Abolir le franc CFA, c’est la mission, le combat qui m’anime depuis une quinzaine d’années. Docteur en économie et agrégé des Facultés de Sciences Economiques, j’ai exercé des fonctions de macro économiste, chef de service au siège de la BCEAO à Dakar (17-7-2017)


Les travaux du métro d’Abidjan pourront enfin démarrer après quasiment deux ans d’attente. Le projet vient en effet d’obtenir un coup de pouce de la France qui va décaisser une enveloppe de 1,4 milliard d’euros (17-7-2017)


Suite aux nouvelles nominations à la tête de certaines institutions dont l’Inspection générale d’Etat (Ige) où Niamien N’Goran a été remplacé par Théophile Ahoua N’Doli, une déclaration attribuée au Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), a poussé (17-7-2017)

© 2017 Le Canal Nabonews | Ascap licensee | All Rights Reserved. Designed by {nabonews.com}.
Merci de soutenir NABONEWS