Arrivée de la dépouille de Cheick Tioté: émotion et pleurs à l'aéroport international d'Abidjan

La dépouille de l'ex-international ivoirien Ismaël Cheick Tioté, décédé le 5 juin dernier en Chine où il évoluait au club Beijing Entreprises (Division 2) est arrivée, jeudi, dans une ambiance d'émotion et de pleurs à l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan, accueillie par le ministre des sports, Albert François Amichia, et ses collègues Ly Ramata Bakayoko (Enseignement supérieur) et Pr Mariatou Koné (Solidarité) ainsi que le Président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) et de nombreux sportifs, parents et connaissances du joueur.

L'émotion, déjà, vive au préau de la gare de l'aérogare sud monte d'un cran quand l'avion de la compagnie Emirats se posa à 14h05 sur le tarmac de l'aéroport avec son bord le corps sans vie du champion d'Afrique 2015 de football, Ismaël Cheick Tioté (31 ans).

Les fans, parents, anciens coéquipiers de la sélection nationale dont Kolo Touré qui est arrivé avec le corps, étaient là. La mine grave, contenant, difficilement, leur douleur lorsque le cercueil de Cheick Tioté de couleur beige transporté par les agents d'Ivoire sépultures (IVOSEP) fait son entrée sous le préau. L'émotion devient insupportable. Malgré les applaudissements du comité national de soutien aux Eléphants (CNSE), des sanglots fusent de partout dans la foule compacte.

''Un éléphant ne meurt jamais'', s'écrit un fan du joueur comme c'est marqué sur les tee-shirts. D'Hervé Renard, son coach de la sélection aux différentes personnalités en passant par ses ex-partenaires dont Max Gradel, Kalou et Kolo Touré, tous avaient les yeux larmoyants. La douleur tenace.

Le cortège funèbre s'ébranle alors vers IVOSEP à Treichville où le corps transféré en attendant les obsèques qui s'ouvrent dimanche par la levée de corps (9h GMT) suivie des honneurs militaires et de l'hommage de la FIF avant l'inhumation au cimetière de Williamsville à 13h après la prière religieuse.

Source: Agence de Presse Africaine
HS/ls/APA


      Parlons-en !




Récents articles


Considérant que, le 03 juin 2001, le COJEP : Congrès Panafricain des Jeunes et des Patriotes, mouvement patriotique panafricain a été créé dans le but soutenir le président Laurent GBAGBO et les institutions républicaines (...) (26-7-2017)


Le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, deux pays frappés par des attaques jihadistes, veulent lutter "ensemble contre le terrorisme", ont affirmé les présidents Roch Marc Christian Kaboré et Alassane Ouattara mardi à Ouagadougou (18-7-2017)


Cinq individus ont été interpellés à la suite de l’attaque de la base du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO) logé dans l’enceinte de l’école de police d’Abidjan, a appris APA mardi de source officielle.(26-7-2017)


Le procureur du tribunal d'Abidjan a requis mardi dix ans de prison contre Assoa Adou, un ancien ministre de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, jugé devant une Cour d'assises pour "atteinte à la sûreté" (18-7-2017)


Les agents de la Société nationale des opérations pétrolières de Côte d’Ivoire (Petroci), ont décidé de la suspension de leur mot d’ordre de grève à l’issue d’une Assemblée générale extraordinaire (18-7-2017)


Abolir le franc CFA, c’est la mission, le combat qui m’anime depuis une quinzaine d’années. Docteur en économie et agrégé des Facultés de Sciences Economiques, j’ai exercé des fonctions de macro économiste, chef de service au siège de la BCEAO à Dakar (17-7-2017)


Les travaux du métro d’Abidjan pourront enfin démarrer après quasiment deux ans d’attente. Le projet vient en effet d’obtenir un coup de pouce de la France qui va décaisser une enveloppe de 1,4 milliard d’euros (17-7-2017)


Suite aux nouvelles nominations à la tête de certaines institutions dont l’Inspection générale d’Etat (Ige) où Niamien N’Goran a été remplacé par Théophile Ahoua N’Doli, une déclaration attribuée au Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), a poussé (17-7-2017)

© 2017 Le Canal Nabonews | Ascap licensee | All Rights Reserved. Designed by {nabonews.com}.
Merci de soutenir NABONEWS